De la neige au soleil.

Mis à jour : 21 janv 2019


On dit qu'à Dubai, on trouve tout ce que l'on souhaite. Il faut croire que oui. Bon d'accord ! Pas NOS lagons, pas NOS récifs, pas NOS cocotiers, pas NOS vagues, pas NOS plages de sable noir, pas NOS vallées luxuriantes....etc, etc. Mais enfin, globalement, ici tout est faisable. Alors bien évidemment on pense tout de suite à Dubai Ski installé en plein centre ville, au Mall of the Emirates. Mais il y a aussi des activités dans le désert. Heureusement!

Une station de ski à Dubai... Il est vrai que l'idée laisse rêveur, s'inscrit en haut de la bucket-list de beaucoup, et parfois attire les foudres des défenseurs de l'environnement (ou des autoproclamés anti-Dubai) s'insurgeant contre les quantités d'énergie dépensées. Admettons cependant que les projets sportifs indoor permettent à tout un chacun la pratique d'activités normalement impossibles pour des raisons climatiques et commencent à émerger un peu partout, comme par exemple le premier site européen de canyoning et de spéléologie qui a ouvert ses portes fin octobre 2016 près de Nice, en France, au Vesubia Mountain Park....

Oui, oui, oui.... j'avoue, j'en ai fait. Non. Pas de canyoning, mais du ski... J'en ai fait... Pas à Nice ( enfin si, il y a bien longtemps) mais à Dubai... Vous me suivez ?! Plus de 10 ans se sont écoulés depuis ma dernière descente en snowboard à Big Bear, Los Angeles. Je me souviens : j'avais terminé ma course sur les fesses quand je réalisai soudain que la piste parcourue était rouge. Une petite blague "sympathique" de mon collègue qui se reconnaîtra.

J'ai donc fait quelques sessions à Dubai Ski, histoire de réviser les bases en vue de la saison d'hiver qui s'annonçait en France : virer (...avec peine), ralentir (...avec peine), freiner (...avec peine), filer tout schuss et sauter (...malgré moi), éviter les ribambelles d'enfants (de justesse!) et me prendre trois bonnes gamelles au passage. Sinon, ce ne serait pas drôle, voyez-vous !

On craint le froid et c'est normal puisque la température oscille entre - 4° et - 6°. Mais pour se réchauffer, le chalet perché en haut des pistes attend de vous servir un merveilleux chocolat chaud. On craint d'être débutant mais on n'est jamais seul à évoluer avec peine, et l'on peut toujours louer les services d'un moniteur privé ou s'incruster dans les sessions de groupe pour enfants. On craint d'avoir à acheter du matériel que l'on n'utilisera plus jamais ou peut-être pas avant 10 ans, mais tout se loue, sauf les gants. On craint de manquer d'espace mais la surface est de 22500 m2 pour 5 pistes de niveaux variables et 400 m de descente. On craint les files d'attentes : on enregistre et on repart en un éclair. En un mot tout est fait pour vous faciliter la vie. Avec un système de gestion électronique, muni de votre carte magnétique, le processus est encore plus rapide lors des visites suivantes puisque vos données sont numérisées.

Surfer les dunes

Mais, de mon point de vue de gourmande, la cerise - je dirais même la surprise - sur le gâteau aura été de terminer cette journée au Bar-Lounge - Restaurant "Après" qui porte bien son nom et dont une énorme baie vitrée donne directement sur les pistes. Dans un cadre chaleureux et moderne évoquant les plus belles stations de ski , nous avons dégusté une pure fondue suisse (fondue savoyarde diront les français ;-) ) et bu un vin chaud à l'orange et à la cannelle. Forcément, c'est bon d'y retourner !

Ceci dit, on peut vraiment "glisser" à Dubai, vraiment! Ici, à défaut de neige dans le désert, on pratique le sandboard, et, debout sur une planche, on surfe les dunes de sables. Faute de temps, la séance d'initiation* que nous avions prévue a été annulée et la balade à dos de chameau aussi. En revanche, avant de nous rendre dans un camp bédouin pour un diner traditionnel, on a eu droit à une échappée sportive en 4x4 de toute beauuuuté. IM-PRES-SION-NANT!

Plus encore que pour les montagnes russes que j'affectionne particulièrement, j'étais solidement agrippée au siège avant, ma ceinture attachée comme "vivement conseillé" et les fesses serrées comme si, ce faisant, j'allais pouvoir tout contrôler. La bonne affaire ! Les pneus volontairement dégonflés pour une meilleure surface d'adhérence, il valait mieux être chauffeur confirmé pour naviguer plus d'une demi-heure durant entre les "creux" et les sommets de vagues de sable atteignant aisément 100 mètres de haut.

Et alors le paysage, dont on ne sait s'il faut le qualifier d'onirique ou d'austère, baigne dans la lumière du crépuscule et force le respect,... comme l'Océan...

* A savoir : Si vous réservez un tour incluant safari et diner traditionnel, veillez à bien sélectionner votre prestataire : assurez-vous de la tenue du programme annoncé et des conditions ; préférez un diner dans un authentique camp bédouin si possible, n'hésitez pas à tenir compte des commentaires de forum. Parfois ici, les prix plus élevés justifient la qualité de la prestation. En ce qui concerne la compétence des chauffeurs de 4x4, aucun doute, ils semblent tous exceller en la matière.

Entrée Ski Dubai : 200 Dirhams/personnes (50€) pour 2 heures comprenant la location des équipements et de la tenue ou 300 dirhams pour la journée. Vous pouvez également faire de la luge, du bobsleigh , du snowboard et aussi voir la collectivité de manchots. Voir ici

Relire : Dubai au clair de lune

#desert #Dubai #sport #ski #surf #neige