Dubai - infos pratiques

Mis à jour : 21 janv. 2019


Transport en commun

Il est rare de voir des piétons dans la ville de Dubai, mis à part dans des quartiers un peu excentrés du centre ville comme Bur Dubai ou Deira où j'ai vécu 3 mois. Aussi, est-il utile de connaître le principe des transports en commun - plutôt simple en somme.

  • Les transports en commun s'organisent d'abord autour du Métro : la ligne rouge qui traverse Dubai de part en part de Rashidiya Station à Jebel Ali station et la ligne verte circonscrivant Dubai Khor, de Creek station à Etisalat station. Ces deux lignes comptent deux stations en commun, Union et Burjuman.

  • Tram et Monorail en centre-ville : à la ligne rouge de Métro, au niveau de Marina Station et de Jumeirah Lakes Towers Station, se connecte le Dubai Tram desservant 19 stations en centre ville, particulièrement les quartiers résidentiels et touristiques, le long de Jumeirah Beach. Enfin, pour vous rendre jusqu'à l'hôtel Atlantis au bout de Palm Island ou tout simplement parcourir cette zone, vous pourrez choisir de continuer en Monorail.

  • Le bus : à ce réseau qui vous permet de rayonner dans les lieux principaux de l'Emirat, s'ajoute le bus. La difficulté a été pour moi de faire un rapprochement avec les noms de stations indiqués en lettres romaines sur les cartes et ceux, inscrits en arabes à chaque station. A savoir également : il n'y pas de possibilité de paiement cash à bord des bus ; vous devez donc monter muni d'un droit de transport valide. Autrement, vous serez considéré en situation délictuelle et dans le meilleur des cas, débarqué à la station suivante sans autre forme, au risque de vous perdre. C'est ce qui m'est arrivé et j'ai dû marcher en sens inverse pendant plusieurs kilomètres pour retrouver une station et recharger ma carte.

  • Le taxi reste le moyen le plus simple et peu cher : montez, laissez-vous guider... Bien qu'il existe différents niveaux de prestation, préférez les taxis publics, au toit coloré ( bleu, rouge, vert... et même rose exclusivement réservés aux femmes conduits uniquement par des femmes). Cependant, précisez bien l'adresse : il arrive que certains chauffeurs se "perdent".

  • Le bateau est un autre mode très usité à Dubai. Attention cependant : certains déplacements pourront vous en coûter jusqu'à 100 €. Mais si c'est une balade que vous recherchez, optez pour celle en Abra, bateau traditionnel, entre Deira et Bur Dubai. Bien moins chère (1 dollar EAD), autant dire gratuite, la course se transformera en expérience authentique.

  • Le vélo : j'ai vu beaucoup de locaux, notamment des indiens, mais aussi des occidentaux, à vélo. Si je ne sais vous dire s'il existe des dispositifs de type "Vélib", il existe en revanche bon nombre d'enseignes de location de vélos, certaines même proposant des locations longues.

  • Carte de transport en commun: Il parait qu'il faut être résident pour un abonnement mensuel. Le processus a pourtant été le même pour moi : j'ai demandé une carte pour un semaine ( puisque l'on me refusait le mois), chargé la carte pour 30 dollars EAD ( moins de 10 euros) et consommé au fur et à mesure de mes allées et venues. Les portiques automatiques vous signalent le niveau de votre consommation et vous pouvez alors vous diriger vers les guichets pour recharger au budget que vous voulez. C'est magique : vous déposez simplement votre carte à l'emplacement prévu à cet effet, la carte se remplit par contact, et vous procédez sur l'écran digital ; en quelques secondes, c'est fait !

#tourisme #Dubai #Voyage