Le sport en voyage : un peu, beaucoup... passionnément !

Mis à jour : 21 janv 2019


L'instabilité sportive ... C'est grave docteur? ;-)

Faire du sport, pratiquer une activité physique ! Voilà un sujet sur lequel la plupart des gens se rejoignent. Même ceux qui n'en pratiquent pas. Et pour cause ! C'est devenu une préoccupation quotidienne au même titre que l'alimentation, un pilier essentiel pour une hygiène de vie impeccable.


Et puis, les GoPro et autres caméras embarquées, promues par des sportifs reconnus, ont fait leur part en créant une émulation chez les amateurs ("Be a hero"©) - mais pas seulement - qui se sont pris au jeu, investissant les réseaux sociaux et montrant leurs performances avec des films maison. A l'instar des émissions de TV réalité et de concours de meilleur chanteur, on devient son propre promoteur sur le web et l'on donne envie aux internautes d'en faire autant ... Et pourquoi pas ?!

De l'instabilité sportive...

Je fais partie de ceux qui parlent souvent de sport, qui sont persuadés de ses bienfaits, qui côtoient même des professionnels à l'occasion et qui pourtant, sont incapables d'être assidus !

Voyez vous-même : moderne jazz en primaire, athlétisme au collège, bodyboard au lycée et Jetski à selle en weekend ; dans les îles wakeboard et ski nautique avec des pros pour des séances photo, kung-fu et tai-chi aux prémisses de ma vie professionnelle, tennis et service "à la cuillère" près de deux ans, et quelques heures d'initiation au surf. Whouao ! me diriez-vous... STOOOOP ! .... Ne vous emballez pas ! Car "ça, c'était avant" !!!

Oui c'est vrai que depuis, j'ai fait un peu de fitness, un peu de musculation, un peu de footing, un peu de jetski... mais jamais bien longtemps, ni régulièrement.

...Au sport en dilettante

En fait, on a toujours de bonnes raisons - ou de mauvaises excuses - pour ne rien faire ou pour abandonner en cours de route. "Quel échec !" me diriez-vous pour reprendre une bonne expression locale à la mode. Et pourtant, je vous dirais que ce n'est pas si grave. Car "l'important est de participer" ou bien "Mieux vaut tard que jamais" ou simplement "just do it©", même une seule fois. Et alors s'ouvre à vous une étendue de possibilités. Pour un temps, ou pour toujours...


Partir à l'étranger il y a un an m'a ainsi ouvert des perspectives que je n'entrevoyais pas moi-même. En une année, j'ai testé autant de disciplines sportives que je n'en avais jamais pratiquées en 10 ans. Wind tunnel ou Simulateur de chute libre à Empuriabrava, Downhill ou descente rapide à vélo à la Molina, wall-climbing ou Mur d'escalade à Abu Dhabi, Free Hiking ou Randonnées libre en Norvège, en France et en Italie ; Jetski freeride en Bretagne, Surf et Wake board tracté à La Tranche sur Mer, plongée en bouteille en Sardaigne, freediving ou apnée dans les criques du Cap de Creus sur la Costa Brava, Motorcross à Jebel Ali, Karting seule ou en duo à Castello d'Empuriés ... Et puis aussi d'autres disciplines où je n'avais pas les commandes ( heureusement! ;-) ) mais qui ont forcément été "tripantes" : dunes 4X4 et buggy dans le désert de Dubai, Balloonfly ou Mongolfière au dessus de Gérone, Hélicoptère engagée le long des côtes méridionales françaises, ou encore dans les montagnes au nord de la Norvège. LE- PIED!

L'important, c'est de kiffer*

Est-ce que je ferai de ces disciplines un quotidien, un passe-temps régulier, un plaisir occasionnel ou un merveilleux souvenir? En fait, c'est un peu tout cela à la fois. Tout dépendra bien sûr du lieu où je me trouve, de mon entourage relationnel, de mes capacités.... Et puis, de retour à Tahiti, j'ai déjà plusieurs envies qui me titillent. Alors en attendant de vous raconter mes nouvelles (ou pas) passions, je partage avec vous mes adresses et en photos cette année sportive qui fut forte en émotions. Vous voulez mon avis? En sport, l'essentiel, *c'est de se faire plaisir. Enjoy!

Mon "tour des sports" en 12 escales

#1 - Tunnel ou simulateur de chute libre en Espagne : initiation avec le jeune champion Léo Blanchon

Sessions d'initiation d'une durée totale de 15 minutes ponctuée de pauses, à Windoor Empuriabrava. Je vous en dis plus dans un prochain post. Ce qui est sûr, c'est que Léo, qui s'est démarqué à plusieurs titres dans cette discipline, est, malgré son jeune âge, un coach efficace et pédagogue. Pour les intéressés, il "officie" à Milan, en Italie en ce moment.


#2 - Mur d'escalade à Abu Dhabi et Dubai : Wadi adventure , Rock Republic Bouldering Gym.

A Wadi Adventure, on y a fait du surf, du wakeboard tracté, du rafting et de l'escalade sur le mur adjacent au Airpark. Mais les installations du Rock Republic sont certainement plus adaptées si l'on souhaite pratiquer assidument l'escalade. Et le surf, c'est mieux en eau de mer pour la portance. (dixit mon frère, à noter pour plus tard.)


#3 - Motocross à Jebel Ali, Dubai, Emirats Arabes Unis : MX Academy, 2017.

Lorsque je me suis mise à rouler, même s'il s'agissait d'abord d'une très petite moto (de surcroit électrique ! LOL), j'ai eu une vraie révélation. Ou plutôt une confirmation : j'aime la glisse, j'aime rouler et tant pis si ça fait mal... parce qu'en fait, ça fait du bien. Une sensation de liberté immense, même a faible vitesse, et une envie d'aller toujours plus loin. Alors oui j'avais fait une chute de 3 mètres dans un lit de rivière asséchée au Mont Marau, il y a deux ans. Mais c'était en trial, c'était plus nerveux, il n'y avait pas de selle, et je n'avais jamais conduit de moto ... ou si peu lorsque j'étais ado. Le plus important, c'est de ne pas lésiner sur les équipements de protection, ce que MX Academy à Dubai propose à la location en plus de la moto. Du coup, pour mes deux dernières sessions, je suis passée sur une 125, 4 temps, et manuelle cette fois-ci. Il me tarde de remettre en pratique, à Tahiti ou ailleurs, les acquis de mes 6 séances d'initiation à Dubai ! Qui aurait une moto pour moi ? ;-)


#4 - Randonnées en Norvège, France et Italie...

La Norvège du Nord est le lieu idéal pour les randonneurs de tous niveaux, pourvu que vous aimiez la Nature. Les sentiers sont multiples. Une simple marche se transforme en parcours santé ou sportif : il suffit de suivre l'un des nombreux panneaux de signalisation qui jalonnent les routes. Durant mon séjour à l'étranger, j'ai eu la chance d'être dans les coulisses du projet Jetman du suisse Yves Rossy, de côtoyer les Souls Flyers Vince et Fred, de partager des moments privilégiés avec une figure scandinave du BASEjump Tom Erik Heimen, de courir quelques kilomètres avec Laurence Hervé, championne de vol relatif à 4. Pour mériter quelques secondes de liberté totale à jouer entre les nuages et chatouiller le flan des montagnes, ces athlètes d'exception et les BASEjumpers en général n'hésitent pas à entamer une marche de plusieurs heures au coeur de la nature et qui les mènera aux sites de "lancement" : la cime des montagnes. A leurs côtés durant plusieurs semaines, je suivais, heureuse de me sentir vivre. En Norvège, aucun jour ne se passait sans que je n'entame entre 5 et 20 kilomètres de marche ou de course à pied... Et chaque fois, c'était une nouvelle randonnée.


# 5 - Downhill ou descente rapide à vélo : La Molina, Alp, Gérone, Espagne

A La Molina, pour découvrir les pistes de descente à vélo de différents niveaux, nous y sommes montés en partie par cabine et sommes redescendus à pied en guise de repérage. Une escapade de mise en jambes plutôt sympa, après une salade et une bière englouties à la brasserie située au sommet. Ca, c'était la veille d'une journée de découverte, pour moi, d'une discipline bien fun : le downhill. Mon seul regret : avoir compris un peu tardivement le principe de gestion des vitesses. Next time I hope !


#6 - Apnée dans les criques de la Costa Brava, Espagne

#7 - Plongées à Capo Caccia, en Sardaigne, Italie.

La Méditerranée abrite des fonds propices à la méditation et à d'exploration. En Espagne, Costa Brava, l'un d'entre nous avait repéré un "secret spot" où reposait immergée la vieille épave de ce qui fut peut-être un vaisseau marchand, un site rêvé pour remettre en pratique les acquis de mon stage d'apnée niveau 1 suivi avec Yoram ZeKri. Assise au fond sur un rocher, même à moins de 10 mètres de profondeur, je m'appliquais à lâcher prise et à profiter d'un pur instant de plénitude. En Italie, c'est à Capo Caccia que j'ai rencontré un hippocampe pour la première fois et que j'ai fait ma deuxième plongée nocturne, après celle de La Source à Tahiti.


#8 - Jetski à bras en Bretagne.

Bref et intense ! Particulièrement parce qu'il faisait froid, que c'était en automne et aussi parce que durant la session, nous avons rencontré ce qui ressemblait à un phoque ou à une otarie qui se plaisait à jouer à cache-cache dès que nous l'approchions. Pas moyen de photographier la bête... C'était chouette de jouer à surfer sur les vaguelettes le long de la côte, même si nous nous sommes fait harangués par un "ancien" policier qui ignorait peut-être que nous avions tous, comme il se devait, nos permis côtiers et que nous étions hors de la zone dédiée aux baigneurs. Merci à Steven pour son jet ;-).


#9- Karting à Empuriabrava.

Ne riez pas ! Mais c'est ici que j'ai découvert que le karting pouvait se pratiquer en duo. Intéressant : ça permet d'être coachée en situation réelle sur les meilleures trajectoires à emprunter, la gestion du frein et de l'accélérateur. Et surtout d'éprouver des sensations fortes lorsque votre co-pilote prend le contrôle et manie le "joujou" comme s'il était tout seul. C'est sûr, impossible de rivaliser avec ma conduite de débutante. Mais qu'à cela ne tienne... "I'll be back" ;-)


#10 - Ski à Dubai.

Je vous en parlait déjà dans mon article "De la neige au soleil".

Alors oui j'entends d'ici les discours sur l'environnement, un de mes sujets de préoccupation, soyez-en sûrs. Même si c'est encore trop, il faut savoir que Ski Dubai est moins énergivore que certaines structures de loisirs en Europe. Lisez plutôt l'interview du directeur technique.


Et puis aussi, en mode "invitée"...

#11 - Hélicoptère en Norvège, en Espagne et en France avec Fonnafly et Héli - Béarne.


#12 - Montgolfière avec Globus Kon Tiki en Espagne


Maintenant, à vous de jouer !!!

#Norvège #Randonnées #parachutisme #plongée #sport